La méditation pour vous aider à retomber enceinte après votre fausse couche

Une méditation pour aider l'utérus à cicatriser et pour retomber enceinte après une fausse couche

Utiliser la méditation pour cicatriser l’utérus et retomber enceinte après une fausse couche, ça vous parait fou ?

Ce n’est pas forcement la première idée qui nous vient en tête dans les bonnes pratiques à mettre en place pour tomber enceinte, c’est vrai ! Et pourtant…

Je ne vous propose pas de Marabouterie ici, mais un exercice de visualisation qui peut vous aider à retomber enceinte après votre fausse couche, interruption volontaire de grossesse, grossesse extra-utérine mais aussi pendant votre parcours en PMA. L’exercice que je vous propose en bas de l’article peut aider votre utérus à cicatriser et à se préparer à la prochaine grossesse, mais vous pouvez utiliser la visualisation comme bon vous semble !

La méditation, pratique idéale pour vous aider à cicatriser votre utérus et retomber enceinte après votre fausse couche

Il existe plusieurs techniques de méditation, mais j’aimerais vous parler aujourd’hui de la puissance de la visualisation. La visualisation est un exercice souvent utilisé en Sophrologie ou lors de méditations guidées.

Avez-vous déjà suivi des guides de méditation qui vous invitaient à visualiser un endroit dans lequel vous vous sentez bien ? Est-ce que c’est facile pour vous de vous projeter dans un endroit agréable ?

Et bien sachez que vous pouvez utiliser la visualisation pour tout un tas de raisons, y compris pour prendre soin de vous, aider votre corps à guérir, pour vous relaxer et pourquoi pas aider une petite graine à se nicher.

Retomber enceinte après une fausse couche et aider une petite graine à se nicher

L’intérêt de la visualisation/méditation est multiple.

Tout d’abord, on sait aujourd’hui que le stress et la fatigue ont un impact énorme sur la fertilité et les difficultés à concevoir. Or la sophrologie et les techniques de visualisation, de respiration ou de relaxation sont idéales pour réduire le niveau de cortisol, hormone du stress par excellence qui a un effet délétère sur les spermatozoïdes et tout le fonctionnement hormonal chez l’homme et la femme.

L’autre intérêt est à la fois énergétique, épigénétique et neurologique. Lorsqu’on visualise volontairement et que l’on se projette dans une situation, le cerveau, qui ne sait pas faire la différence entre réalité et projection va tout mettre en œuvre pour que le corps soit prêt à le vivre. Par exemple, si vous vous visualisez régulièrement en pleine santé, souriante, dynamique et positive, votre cerveau communiquera aux cellules et aux différents systèmes de votre corps que désormais, il y a un nouveau fonctionnement et que tout le monde peut se mettre en ordre de bataille pour atteindre l’objectif !

Augmenter son taux vibratoire

On peut aussi parler de vibration sur le plan énergétique. Si tout votre être vibre une même intention, alors chacune de vos cellules vibrera cette même intention.  Les cellules de l’utérus notamment qui préparerons le nid douillet pour un petit bébé.

Ce que l’on recherche c’est d’augmenter votre taux vibratoire par tous les moyens, pour rentrer dans une boucle vertueuse de pensées et visualisations positives. Vous voyez le genre de période de la vie ou tout s’enchaine bien, où vous faites les bonnes rencontres au bon moment parce que vous vous sentez bien et ouverte aux signaux de l’univers ? Et bien c’est cet état que l’on cherche à atteindre et cela aussi souvent que possible !

L’exercice que je vous propose peut vraiment vous y aider et je vous encourage à chouchouter aussi votre hygiène de vie et votre hygiène mentale pour alimenter cette boucle vertueuse sans cesse.

Mais allons-y par étape. Si votre Fausse couche vient d’avoir lieue, vous aurez peut-être besoin de temps avant de penser au positif. Vous aurez peut-être besoin d’évacuer les traumatismes physiques et émotionnels, vous faire accompagner, en parler et rester dans votre cocon quelques temps. Vous pouvez aussi lire cet article : “Fausse couche précoce, une épreuve à ne pas négliger”.

Retomber enceinte après une fausse couche grâce à la visualisation

Comment s’y prendre pour visualiser ?

Vous pouvez visualiser autant de situations positives qui pourront vous aider à vous projeter avec un petit bébé dans votre ventre. Ce qui est important c’est de trouver des images, des mots, des sensations qui font sens pour vous et qui collent avec votre histoire. Si vous êtes en parcours PMA, cet exercice est un précieux allié pour vous donner confiance à chaque étape du parcours et en particulier au moment du transfert d’embryon(s).

Vous pouvez visualiser un jardin luxuriant dans votre utérus, vos trompes et vos ovaires. Pourquoi pas imaginer une petite graine s’y planter, s’y développer et un germe en pousser. Ou pourquoi pas encore voir votre utérus comme un temple sacré que vous décorerez grâce à votre imagination et que vous honorerez chaque de tous vos bons soins, rituels et autres offrandes… Chaque tisane de plantes, chaque superaliment, chaque respiration en conscience est comme une offrande que vous apporterez dans votre temple intérieur.

Pour vous donner un exemple, je vous propose une visualisation autour de ce nid qui est en train de se construire, j’ai nommé votre utérus. Cet exercice vous permettra d’aider votre Utérus à cicatriser après une fausse couche, un avortement, une grossesse extra-utérine, etc… Une première étape indispensable après cet évènement traumatisant pour le corps et l’esprit.

Une méditation pour aider l'utérus à cicatriser après une fausse couche et retomber enceinte

La méditation pour aider votre utérus à cicatriser et à retomber enceinte

Pour cette pratique, assurez-vous d’être dans l’endroit de votre maison que vous aimez le plus et de ne pas pouvoir être dérangée. Coupez le téléphone et allongez vous dans un endroit très confortable, un petit nid dans lequel vous aurez bien chaud blottie dans autant de coussins, de plaids et autres doudous qui vous feront plaisir !

Voici les grandes lignes de l’exercice, à adapter à votre sauce et si vous souhaitez recevoir d’autres méditation, exercices, audios pour vous laisser guider, vous pouvez me laisser votre adresse juste ici :

Le déroulé de l’exercice :

  • Allongez-vous très confortablement et ajustez votre posture si nécessaire avec des coussins pour que vos mains puissent reposer sur votre ventre sans qu’elles ne soient trop lourdes.
  • Commencez en étendant les bras le long du corps et prenez 3 longues et profondes respirations. Essayez d’inspirer et d’expirer sur la même durée, en comptant 1, 2, 3 à l’inspire et 1, 2, 3 à l’expire. Cela permet très rapidement de rentrer dans une détente profonde (Un tips à retenir pour tout moment de la journée c’est une introduction à la cohérence cardiaque !).
  • Posez ensuite les 2 mains sur le bas de votre ventre au niveau de votre utérus. Laissez la chaleur, l’énergie de vos mains se diffuser dans votre ventre et ressentez la chaleur parvenir jusqu’à votre utérus. Essayez de ressentir la forme de votre utérus, sa profondeur dans votre corps, ses contours. Si vous ne savez pas exactement où il est, ce n’est pas important, restez bien concentrée sur les sensations que vous procure la chaleur qui se diffuse.
  • Imaginez que de vos mains coule un liquide chaud, épais, comme du miel, ultra doux, cicatrisant tout sur son passage. Vous pouvez aller jusqu’à imaginer une petite plaie ou éraillure qui cicatriserait instantanément au passage de ce liquide. Enveloppez visuellement tout votre Utérus, remontez jusqu’aux ovaires et descendez jusqu’à l’entrée du vagin.
  • Respirez toujours en profondeur avec ces images et ces sensations. Si d’autres pensées arrivent, écartez les en douceur pour revenir à vos sensations physiques et l’image de ce liquide qui se répand en vous.
  • Continuez la visualisation en imaginant maintenant les parois de votre utérus s’épaissir, se robustifier, devenir assez tendre, accueillant, irrésistible pour s’y blottir. Renforcez cette idée et intensifiez l’image à mesure que vous respirez en profondeur.
  • Quand vous sentirez le bon moment arriver, prenez un temps pour finaliser le soin, prendre congés avec votre bas ventre tout en douceur.
  • Etirez-vous, baillez, et reprenez vos activités. Gardez autant que possible un petit bout de votre conscience toujours portée sur la chaleur dans votre bas ventre, pour que le soin continue.

A vous de jouer !

Cet exercice peut d’ailleurs se faire avec toute partie du corps à soigner… En cas de SOPK ou d’endométriose par exemple, vous pouvez visualiser votre utérus et vos ovaires guérir, cicatriser, se renforcer, se nettoyer au contact de la chaleur qui émane de vos mains. Visualiser les kystes se résorber à vue d’œil… Vous êtes votre meilleure guérisseuse ! Alors bien-sûr la pratique de la visualisation est à associer à une bonne hygiène de vie, une alimentation adaptée et du repos pour bien préparer son corps à une prochaine grossesse.

Je vous invite autant que possible à renouveler cet exercice de visualisation pour vous aider à cicatriser votre utérus et retomber enceinte quand ce sera le bon moment. A chaque fois essayez d’étoffer vos images, de créer plus de détails, de douceur, de profondeur dans les sensations…  Pour ma part j’utilise très souvent la visualisation et je l’ai beaucoup utilisée pour retomber enceinte à nouveau après ma fausse couche. L’image du jardin sacré Luxuriant dont on a envie de prendre soin à chaque instant me parlait particulièrement.

Et au delà des bénéfices sur le niveau de stress, ces méditations régulières me permettaient d’être mieux reliée à mes sensations, à mes intuitions, de reprendre confiance en ma capacité de porter la vie à nouveau. Et c’est notamment comme ça que j’ai su exactement à quel moment il fallait concevoir notre petit bouchon. 🙌

J’en parle sur ce post instagram, pour vous donner un peu d’inspiration. Vous pouvez aussi recevoir mes 10 conseils pour vous remettre de votre fausse couche :

Prenez bien soin de vous et du nid douillet que vous portez déjà en vous.

Avec tout mon amour,

Mélanie

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *