Vivre sa grossesse en pleine conscience

Grossesse en pleine conscience

Pendant votre grossesse, vous avez certainement envie de faire au mieux pour votre bébé. Et vous vous dites qu’il faut que vous restiez sereine pour que votre bébé ne ressente pas votre stress. Mais de vous dire que vous pourriez nuire à votre bébé vous stresse encore plus et c’est la boucle sans fin ! D’autant que les hormones ne vous aide peut-être pas à vivre un long fleuve tranquille, pas vrai ?

Alors, pour peu que vous ayez vécu une fausse couche avant cette grossesse ou que vous ayez attendu très longtemps avant de tomber enceinte, après un parcours PMA ou que vous êtes de nature anxieuse, en particulier dans ce contexte si particulier, vous vous sentez peut-être d’autant plus angoissée… et ça se comprend ! Mais j’aimerais vous dire que les angoisses et le stress ne sont pas une fatalité, vous pouvez travailler dessus et apprendre à les gérer, ainsi que vos émotions ! Parole d’une ancienne angoissée de service ! La pleine conscience pendant votre grossesse peut beaucoup vous aider !

La pleine conscience, qu’est-ce que c’est concrètement ?

On parle souvent de Méditation Pleine Conscience ou Mindfulness en anglais mais la pratique de la pleine conscience peut se pratiquer à tout moment de la journée. D’ailleurs elle devient intéressante quand on arrive à se sentir « en pleine conscience » ou « pleinement présent » dans son quotidien, lors d’une tâche quelconque et non uniquement pendant la méditation. C’est là que ses bénéfices deviennent vraiment efficaces !

Voici une définition de l’ADM (L’association pour le développement de la Mindfulness) : « La Pleine Conscience est la conscience qui se manifeste lorsque l’on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l’expérience du moment présent. »

J’aime aussi parler de pleine présence, que je trouve encore plus parlante et concrète. Donc être en pleine présence/conscience dans une situation, c’est savoir prendre un pas de côté, un peu de recul ou de hauteur sur la situation et observer ce qu’il se passe sans aucun jugement.

Par exemple lorsque vous vous mettez en colère après une conversation avec quelqu’un. Vous pouvez ruminer sur la personne, vous repasser l’événement en boucle, vous juger parce que vous vous en voulez de n’avoir par réagi en conséquences et sentir la colère continuer à monter. Et bien, vivre en pleine conscience dans une pareille situation ce serait prendre un pas de recul et observer sans jugement ce que vous ressentez dans votre corps à ce moment là : « L’émotion que je ressens c’est de la colère et peut-être un peu de peur ». « Mon estomac est noué et j’ai les joues très chaudes ». « Le déclencheur de tout ça c’est le moment où la personne m’a dit tel mot et que je l’ai pris personnellement », etc.

En observant et en prenant ce recul, non seulement on apaise l’émotion en cours, on évite de l’alimenter et que les proportions deviennent difficilement gérables ou trop désagréables.  Mais avec ce pas de côté, on apprend aussi peu à peu à mieux sentir les émotions arriver et peu à peu mieux les contrôler dès le début.

La Pleine Conscience meilleure anti-stress !

La Pleine Conscience est l’un des meilleurs remèdes contre le stress, les angoisses et les émotions qui nous dépassent ! Et le stress est certainement le mal du siècle, à l’origine de la grande majorité de nos maladies, de nos douleurs, de nos déséquilibres de vie, de nos addictions, etc…

Savez-vous que dans le mot stress on range beaucoup de mécanismes différents ? Le stress, ce n’est pas seulement se sentir speed, nerveuse ou stressée par le travail ou une situation personnelle compliquée.

Il existe de nombreuses sources de stress pour notre corps, par exemples :

  • Les angoisses, l’anxiété, les troubles du sommeil,
  • Un manque d’estime de soi, de confiance en soi ou un état dépressif,
  • Une activité physique trop intensive,
  • Une alimentation trop riche, trop sucrée, industrielle dont les aliments contiennent des pesticides,
  • Des repas pris sur le pouce, sans mâcher,
  • La pollution extérieure, lumineuse, sonore, électromagnétique, etc.
  • Les perturbateurs endocriniens dans les plastiques, les produits ménagers, cosmétiques, le mobilier, etc.
  • etc.

Toutes ces situations créent un stress dont on est pas forcement conscients et qui nuit beaucoup plus qu’on ne le pense. Dans tous ces cas, le corps va réagir à toutes ces situations en essayant de compenser, en tournant à plein régime. Au final, le résultat de toutes ces réactions se terminent par des inflammations, des douleurs, des maladies, des kilos en trop, des troubles du sommeil ou du comportement, etc. La plupart des maux de notre siècle sont liés aux différentes formes de stress !

Or, pendant la grossesse, les changements sont déjà si nombreux qu’il n’est pas question de rajouter un peu de sable dans les merveilleux rouages de la machine à fabriquer un beau bébé !

Quels sont les bénéfices de la pleine conscience pendant la grossesse ?

La liste des causes du stress est longue et peut donner le tournis, c’est vrai… Mais la bonne nouvelle c’est que la pleine conscience permet de réduire toutes ces sources de stress de façon extrêmement efficace et accessible à tou.te.s !

La pleine conscience permet notamment :

  • De retrouver du calme intérieur de façon quasi-instantanée
  • D’aider à l’endormissement ou à se ré-endormir facilement en pleine nuit
  • De mieux gérer les « petits » maux de la grossesse comme les nausées, les maux de dos, les dégoûts ou envies alimentaires, etc.
  • D’éviter des complications plus graves, les douleurs parce qu’en réduisant le stress on permet au corps de bien fonctionner et de mettre toute son énergie à ce qu’il doit faire en priorité
  • D’améliorer son transit, sa digestion et de réduire les remontées acides
  • D’être mieux connectée à son corps et donc d’être plus reliée à bébé, de mieux le sentir, de mieux savoir de quoi on à besoin
  • De préparer un accouchement à la fois plus serein mais aussi plus rapide parce qu’on est plus relié à son corps, aux mécanismes qui vont être bénéfiques le jour J
  • D’équilibrer le système hormonal et réduire les grandes fluctuations d’hormones

Et à propos d’hormones… Pendant la grossesse, de nombreuses réactions hormonales interviennent dans l’intérêt du bon développement du fœtus et du bien-être de la future Maman. Alors que d’apparence, ces hormones semblent nous causer plus désagréments qu’autre chose ! Et bien avec la pleine conscience on peut aussi faire jouer ces hormones en notre faveur, car à la base, elles sont là pour ça !

En cas de stress, le corps produit du cortisol, qui va nuire à la sécrétion des hormones bénéfiques pour le bon déroulement de la grossesse ou de l’accouchement par exemple (ocytocine, endorphines, etc). En réduisant son niveau de stress, donc de cortisol, et en revenant à un équilibre intérieur on va favoriser l’action bénéfiques des hormones. Et je vous assure que ces bénéfices sont énormes, notamment pendant l’accouchement.

Les bénéfices d’un accouchement en pleine conscience

Parlons encore de ces fameuses hormones avec l’exemple de l’ocytocine. Quand tout va bien, avant l’accouchement le corps va sécréter plus d’ocytocine, ce qui va permettre à la fois la contraction de l’utérus et la sécrétion du lait. Or, il est reconnu que l’Ocytocine est produite dans un environnement calme, peu lumineux, où la confiance et l’intimité règnent… Ce qui peut paraître assez opposé à la plupart des salles d’accouchement aujourd’hui en France.

Et bien la pleine conscience va permettre de recréer ce cadre favorable au bon déroulement d’un accouchement qu’il soit physiologique ou non, avec ou sans péridurale. Des contractions puissantes qui vont permettre un travail rapide et efficace, la libération d’endorphines pour aider à supporter la douleur, etc…

La pleine conscience permet d’être pleinement présent à son corps, sans jugement, dans le contrôle et l’acceptation de la situation. Et rien que sentir pleinement ce qu’il se passe dans son corps, permet d’accélérer le travail, de sentir son bassin s’ouvrir, de vouloir se positionner autrement pour aider bébé à se tourner et à sortir, etc. On peut également intégrer des exercices de Sophrologie ou d’auto-Hypnose pendant un accouchement, qui sont des pratiques qui utilisent aussi les 5 sens et que la pleine conscience

La cerise sur le gâteau, c’est qu’un accouchement en conscience, en confiance permet aussi de réduire drastiquement les taux d’épisiotomie ou de déchirures périnéales ! C’est ce que montre les dernières études réalisées sur les accouchement en maison de naissance ou à la maison (cf sources en bas de page). Ça laisse songeuse n’est-ce pas ? Et même si vous ne souhaitez pas accoucher sans péridurale, à domicile ou dans une maison de naissance… la pleine conscience peut vous aider à revenir à votre bulle, à votre corps et vous aider à vivre un accouchement idéal même dans le cadre d’une maternité classique.

Alors comment apprendre à vivre en pleine conscience ?

Il existe de nombreux exercices, techniques et méditations pour apprendre la pleine conscience.

L’utilisation des 5 sens est très importante dans la pleine conscience. En se reliant à chacun de nos sens, on se relie à notre corps, on est déjà un peu moins dans le mental et on apprend à « écouter » par tous ses sens. Le corps nous envoie énormément d’indications par différents moyens qui peuvent beaucoup nous aiguiller lorsqu’on s’y connecte bien. Quelque chose que j’adore faire pour m’exercer à vivre en pleine conscience : c’est cuisiner en laissant de côté mon mental et en me reliant pleinement à tous mes sens. La cuisine s’y prête parfaitement ! Les couleurs et textures des ingrédients, le son d’une cocotte qui mijote doucement, de la découpe des légumes tous différents au toucher, les senteurs merveilleuses des fruits et légumes frais ou des épices… et pour couronner le tout, les saveurs des sauces ou des ingrédients que l’on se doit de goûter au fur et à mesure, comme tout.e Bon.ne cuisinier.e qui se respecte  !

Manger en pleine conscience est un exercice fabuleux également pour commencer ! À la portée de tou.te.s et très bénéfique pour la digestion qui plus est !

Il existe aussi de nombreuses applications mobiles pour vous guider lors de méditations mindfulness, bodyscan, etc.

Et pour vous accompagner très concrètement à mettre en place tous ces exercices dans votre quotidien et qu’ils puissent avoir un réel impact… j’aimerais vous présenter Atma !

Atma c’est un guide audio, une petite voix qui vous envoie des messages régulièrement pour vous aider à utiliser vos sens et à retrouver votre calme intérieur. C’est un peu comme une très bonne amie qui prendrait soin de vous avec beaucoup beaucoup de bienveillance et d’amour.

En attendant je vous souhaite le meilleur pour votre Projet Mama et je vous dis à très vite pour la suite de votre aventure !

Avec tout mon amour,

Signature Mélanie

 

Sources

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *