Combien de temps après sa fausse couche pour retomber enceinte ?

Combien de temps après sa fausse couche pour relancer les essais bébé

Si vous vous posez cette question, c’est que vous avez peut-être déjà eu plusieurs avis différents de vos spécialistes, du corps médical et « des internets »…

L’OMS recommande d’attendre 6 mois avant de relancer la machine, une étude britannique (voir sources en bas de page) montre que les grossesses qui suivent une fausse couche moins de 6 mois après auraient plus de chances d’aller à terme sans complications… Et vous avez certainement dans votre entourage tous types d’exemples différents…

Paradoxe bonjour ! Mais alors comment savoir combien de temps attendre après une fausse couche avant de relancer les essais bébé et retomber enceinte ?

Mon expérience personnelle

Lors de ma fausse couche en 2019. Mon Gyneco me disait d’attendre 1 ou 2 cycles minimum pour que la qualité de ma muqueuse utérine se remette bien en place et qu’un embryon puisse s’y nicher sans aucun souci. Lorsque j’ai demandé à l’hôpital après mon opération, on m’a répondu d’un air un peu surpris par ma question, « qu’il n’y avait pas un temps particulier à attendre après le retour des règles« … Dans mon entourage très très proche j’ai eu plusieurs témoignages de femmes qui n’avaient pas du tout attendu (même pas le retour de règles) pour relancer les essais et qui sont retombées tout de suite enceinte. Et je suis d’ailleurs la preuve vivante que ça peut marcher tout de suite après ! Je suis un bébé Arc en Ciel 🌈

En même temps j’avais tellement peur de revivre ce que nous venions de traverser, que je n’avais pas du tout envie de prendre de risque.

La « chance » que j’ai eu, parce que je trouve réellement que c’est une chance aujourd’hui, c’est que mon retour de règles à été long à arriver. 3 mois et demi ! Et dans ma tête, il était hors de question de relancer les essais tant que mon corps n’avait pas été nettoyé naturellement de cette épreuve par un cycle de règles.

Derrière cette volonté il y avait le besoin symbolique de nettoyage et je voulais surtout que mon utérus soit impeccable, régénéré pour accueillir au mieux un nouveau petit embryon. L’image qui me vient en tête, c’est qu’il ne me serait pas venu à l’idée de laisser dormir un bébé dans une chambre pleine de pots de peintures, au milieu d’un chantier et d’outils dangereux pour lui !

Et pendant cette attente, je n’avais rien de mieux à faire que prendre soin de cet utérus, de mon corps, de moi… pour une fois ! Pour une fois j’avais une bonne raison de le faire !

Et comme toute cette période est tombée au moment où je devais entamer mon mémoire de fin d’études en Naturopathie, j’ai choisi le sujet de la périnatalité avec un gros chapitre sur « Comment se remettre de sa fausse couche » (j’ai d’ailleurs transformé ce mémoire en ebook que vous pourrez retrouver ici). J’étais ma propre cobaye et je passais le plus clair de mon temps sur ces sujets.

Quelles ont été les conclusions de mes nombreuses recherches et lectures ?

C’est là que je risque de vous décevoir, en partie seulement… Vous allez voir pourquoi…

Dans mes nombreuses recherches, je n’ai toujours pas trouvé de réponse toute faite sur le temps idéal à attendre pour retomber enceinte après ma fausse couche… Mais j’ai trouvé encore mieux. J’ai compris que, comme pour tous les autres sujets de la vie, la réponse m’appartenait à moi (et aussi à mon chéri bien-sûr) et à personne d’autre. Décider du bon moment pour relancer les essais après une fausse couche, vous appartient pleinement et je dirai même plus, elle fait partie de votre chemin et de votre guérison.

Pour tout vous dire de mon côté, une fois que j’ai eu mes règles j’ai eu envie d’attendre encore de nouvelles règles pour savoir quelle serait la durée de mon premier vrai cycle après ma fausse couche. J’avais besoin de savoir que j’allais bien en fait, que mon corps revenait à la normale, que je retrouvais un équilibre. Et plus le temps passait, plus j’avais envie d’être certaine que mon corps serait près à accueillir un autre bébé dans les meilleures conditions.

Et comme je ne crois pas au hasard, finalement j’ai pris conscience avec ces 3,5 longs mois d’attente que le traumatisme de la fausse couche et de l’aspiration avaient été plus importants et plus inconscients que ce que j’avais pu imaginer… Et ce traumatisme devait être bien ancré dans mon corps pour que mes règles ne veuillent pas revenir. Je n’étais pas prête, mais c’était ok, c’était mon rythme, c’était ce dont j’avais besoin. Pourtant j’approchais les 35 ans, l’horloge biologique et compagnie… Mais quand même, je l’ai pris comme une des nombreuses et précieuses leçons de la vie.

Et vous savez quoi ? Je suis retombée enceinte 1 an jour pour jour après la conception de ce premier petit ange. Les jours de conception sont les mêmes ! Incroyable non ?

Alors vous vous dites peut-être : » 1 an ! C’est super long ! »  Et bien-sûr, je ne vous dirai pas que c’était un plaisir d’attendre tout ce temps, mais à part quelques petits coups de mou passagers, je ne l’ai pas mal vécu en fait. Je gardais toujours en tête que tout le temps que je passais à attendre, c’était du temps gagné. Du temps pour me sentir encore mieux avec moi-même avant que bébé n’arrive. Du temps pour peaufiner mon Projet Mama. Enfin, du temps pour prendre soin de mon corps, ce temple qui allait accueillir la vie le jour où ce serait le bon moment.

Et au final nous avons repris les essais après mon 2ème cycle, donc il s’est réellement passé un peu plus de 5 mois d’essais avant que je retombe enceinte. Pas si long quand on y pense…

Quelques pistes pour vous orienter

Après vous avoir raconté mon histoire et les choix que j’ai pu faire, j’aimerais vous apporter quelques pistes de réflexion pour faire vos propres choix.

Ce que l’on sait de plus en plus, c’est qu’il est toujours intéressant de se préparer avant une prochaine grossesse pour éviter une fausse couche, mais aussi pour s’assurer d’avoir une grossesse au top de la forme, d’éviter un maximum de complications et de désagrément pendant la grossesse, pour bien préparer son accouchement et pour avoir un bébé en pleine forme. Oui ! Aussi fou que ça puisse paraître, en préparant son corps et celui de futur papa bien-sûr, on peut réellement agir sur tous ça ! Avec des petites cures de nettoyage, une hygiène de vie adaptée, des exercices physiques spécifiques…

La plupart des gens ne se préparent pas avant d’avoir un enfant et ça fonctionne souvent très bien. Mais vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté de vivre un Projet Mama merveilleux de la conception aux premiers jours avec bébé ! En se préparant un peu à l’avance, on prépare son corps, mais on se prépare aussi mentalement, émotionnellement et énergétiquement à accueillir un enfant.

Se préparer en amont, c’est l’occasion de régler de vieux traumatismes par exemple, d’apprendre à gérer ses émotions. En sachant que la grossesse est considérée comme une transformation majeure dans la vie d’une mère en particulier. Les chamboulements sont tels que les thérapeutes disent souvent que beaucoup de sujets du passé resurgissent chez la future maman. Et, même si c’est loin d’être impossible, régler ces sujets avec un bébé dans les pattes, plus de fatigue et d’autres émotions par dessus… c’est tout de même beaucoup moins évident.

Mais alors, combien de temps attendre finalement ?

Admettons que vous mettez une bonne hygiène de vie en place pour vous préparer au mieux, combien de temps vous faut-il pour être fin prêts à relancer les essais ? Voici les quelques chiffres sur lesquels vous pouvez vous baser, tout en vous disant bien, que ça reste des chiffres et que vous êtes uniques x 2 !

  • On sait qu’il faut 3 mois à monsieur pour refaire complètement sa réserve de spermatozoïdes.
  • On conseille au moins 3 mois d’attente après l’arrêt de la pilule pour laisser le temps au corps de retrouver un équilibre hormonal, que la muqueuse utérine puisse bien se refaire (elle est altérée par la prise de pilule, surtout sur la durée).
  • On conseille un minimum d’un mois pour refaire les réserves de toutes les vitamines de manière général, en particulier de vitamine B9, de vitamine D, d’Iode et de Fer, les vitamines et minéraux indispensables pour le bon déroulement d’une grossesse.

C’est pourquoi je conseille souvent d’attendre au minimum 3 mois et je trouve même que ça peut-être un peu court pour ma part. Parce qu’il faut du temps pour digérer la nouvelle, pour détoxifier le corps éventuellement et pour retrouver ses forces, sa belle énergie créative et féconde.

C’est aussi un temps nécessaire pour mettre en place de nouvelles habitudes et on lance rarement tout à la fois. Mais, une fois encore, cet avis est très personnel, il vous appartient à 100%. Et vous pouvez aussi décider de prendre soin de vous, de mettre en place un maximum de choses pour la prochaine grossesse, sans déterminer de temps à attendre… En laissant simplement la vie faire ce qu’elle sait très bien faire… Ce qui est bon pour vous ! Et vous aurez peut-être la surprise de retomber enceinte très vite sans avoir eu le temps de mettre en place tout ce que vous auriez voulu, et ce sera parfait comme ça !

Comment se préparer à la prochaine grossesse ?

Vous trouverez ici plusieurs conseils pour prendre soin de vous et vous préparer avant la conception.

Ce que je recommande souvent c’est d’apprendre à vivre en pleine conscience, parce que ça me semble être le socle pour traverser l’épreuve de la fausse couche, pour vivre l’attente au mieux et pour vivre une grossesse merveilleuse, en conscience !

Et pour apprendre à vivre en pleine conscience, j’ai développé ce voyage sensoriel avec Atma, un guide audio qui vous chouchoute en vous envoyant des messages, de jolies histoires pour voyager et des exercices…. Si ça vous tente, c’est par ici !

Et bien-sûr, en parallèle, vous pouvez aussi adapter votre hygiène de vie, sans changements drastiques, mais avec quelques ajustements pour préparer au mieux l’accueil d’un petit bébé.

Je serai ravie de vous accompagner individuellement ou d’échanger 20 minutes au téléphone gratuitement pour mieux vous connaître, déterminer ce qui vous correspondrait le mieux, pour vous offrir du soutien aussi et préparer au mieux votre Projet Mama ! Parce que oui, vous êtes déjà Mama dans l’âme et vous allez bientôt l’incarner pour de vrai ! Gardez bien ça précieusement en vous !

Je pense bien à vous et vous souhaite le meilleur pour votre Projet Mama !

Signature Mélanie

Sources / Pour aller plus loin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *